AVH Mâcon en visite à Berzé la Ville

16 Octobre 2015

Photo  du groupe en visite

Une visite à Berzé la Ville

Vendredi 09 octobre 2015, rendez vous à Berzé la Ville pour l' AVH Mâcon, aves M Pierre REYNARD (le papa), Vincent (le fils), et Bernard Ruoppolo, géologues.

Ce village est connu pour sa Chapelle aux Moines et ses peintures murales du XIIème Siècle, un trésor de l' art roman clunisien, son église paroissiale de style roman et ses fours à plâtre.

Mais aujourd'hui, il s' agit pour notre groupe d' une trentaine de malvoyants et de bénévoles, de découvrir cette commune du Val Lamartinien à travers ses roches et ses pierres vieilles de 300 millions d' années.

Le groupe écoute les premières explications données en aplomb du cimetière. Il faut savoir que le géologue explore un monde où il ne voit rien, et qu' il travaille sur des indices: ouvrons nos oreilles.

La mer recouvrait tout le territoire où nous nous trouvons. Les roches que nous touchonssont rugueuses, fâites de grains cimentés, résultat d' un agglomérat de sable induré: ce sont des sédiments! C'est fabuleux d' imaginer que ce territoire de vallons et de pâtures se trouvait sous le niveau de la mer il y a quelques centaines de millions d' années! Ces roches ont été utilisées pour la construction des maisons, du château du village...

Photo du groupe en visite à Berzé

 

Du grès, du calcaire et du calcaire crayeux

Direction l' église, un bâtiment que le géologue ausculte en premier puisque les pierres utilisées pour sa construction vont lui "parler": ainsi, des pierres d' angle proviennent des carrières de la Lie, toutes proches, plus loin du grès sur une plaque d' environ 60 cm. Dans un angle, du calcaire formé d' une roche sédimentaire déposée par strates, un calcaire formé de petits éléments déposés par la mer.

Toujours sur un mur extérieur, on aperçoit une sorte de croix de Lorraine avec une inscription ancienne.

Rassemblés sur le parvis de cette église du XII ème siècle, Marie Françoise Krill nous instruit sur l' histoire du bâtiment, chef-lieu de culte dès le VI ème siècle et faisait partie du doyenné de l' Abbaye de Cluny. Elle fut donnée d' ailleurs par l' abbé de Cluny aux environs de l' an 1000.

Jean de Bourbon, un autre abbé, fit ajouter des chapelles à l' église vers l' an 1500.

Dénommée Notre-Dame de la Purification, son clocher a deux étages. Après la Révolution, elle devint la propriété de la commune de Berzé.

Plus près de nous, des restaurations successives ont lieu en 1985 pour le clocher, en 2010-2011 pour les petites chapelles et la sacristie. Il restera à " rapatrier" des statues hébergées au Musée des Ursulines à Mâcon.

Photo du groupe en viste à Berzé

 

L' exposition aux fours à gypse

Autre lieu emblématique de Berzé: les anciens fours à gypse, dont l' exploitation a cessé à la fin du XIXème siècle et dont le site est désormais réhabilité par des passionnés, sera la dernière étape de notre visite.

Notre guide nous présente 3 types de roches:

- les plus anciennes, issues du volcanisme dans la région, il y a 300 millions d' années (volcans très actifsmais éteints bien sûr depuis)

- à l' époque du Trias (245 à 210 millions d' années), la mer envahit progressivement le Mâconnais. Du sable de plage fait son apparition. Au Trias, nous trouvons du grès siliceux à empreintes ( arrivée des premiers dinosaures) et des argiles versicolores.

- à l' époque du Jurassique, au climat particulier, des récifs de coraux couvrent le territoire, les Roches de Solutré et Vergisson se constituent.

 

Il fait encore très doux dehors, mais il est temps de clore ce bel après-midi studieux, ponctué de conversations, de rires et des facéties de Marcel, qui fut très à l' écoute et intrigué par les pierres "qui sonnent" présentées par notre guide.

Un goûter pris sur place sous un temps très clément a clôturé notre visite.